COLLECTIF VIDEO NUMERIQUE
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " Promised land "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx

avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: " Promised land "   Dim 28 Avr - 9:15

Le nouveau Gus Van Sant : « Promised land ».
Son précédent film, « Restless », ne m’a pas laissé de souvenirs terribles et ma chronique (que j’ai relue… oui, je me relis) m’en a assuré.
Ce nouveau film a été écrit par Matt Damon (il avait déjà écrit « Will Hunting » avec Ben Affleck que Gus avait réalisé avec le succès que cela a engendré et pourtant je n’ai toujours pas vu ce film) et John Krasinski qui jouent tous les deux dedans.
D’ailleurs ce film aurait du être réalisé par Matt Damon mais un tournage qui s’éternisa l’en empêcha (un film qui me fait d’ailleurs méchamment envie).

Steve Butler, représentant d’un grand groupe énergétique, se rend avec Sue Thomason dans une petite ville de campagne. Les deux collègues sont convaincus qu’à cause de la crise économique qui sévit, les habitants ne pourront pas refuser leur lucrative proposition de forer leurs terres pour exploiter les ressources énergétiques qu’elles renferment. Ce qui s’annonçait comme un jeu d’enfant va pourtant se compliquer lorsqu’un enseignant respecté critique le projet, soutenu par un activiste écologiste qui affronte Steve aussi bien sur le plan professionnel que personnel…

Le film a un bon esprit, trop sans doute et pourtant, ça marche. Un film surfant sur la vague : toutes les gros entreprises sont des salopes ; en même temps, cela a toujours été et sera toujours. Du bon sentiment traditionnel, près de la terre contre la ville.
Cela marche surtout du fait de bons personnages, jamais caricaturaux, qui ont des fêlures très humaines, touchant particulièrement les héros (Matt se donne évidemment le beau rôle, on peut pas lui en vouloir alors qu’il incarne au départ le méchant du grand groupe qui va acheter cette petite ville comme une bouchée de pain).
Le combat entre Steve et Sue contre l’enseignant et l’activiste prend également des proportions souvent amusantes. Le film est aussi grave que comique.

Il y a de beaux paysages, mais pas un filmage particulier, Gus ne fait que souligner son histoire et laisse les personnages exister.

Matt (4ème collaboration avec Gus Van Sant) incarne donc une nouvelle fois au final, le bon gars (qu’il est ???), Frances Mcdormand (femme d’un des frères Coen) est sa coéquipière. Le couple est très drôle.
John Krasinski (l’autre auteur du film) qui est connu par la série « The Office » (version US) est notre activiste, lui aussi souvent drôle à apparaître toujours là où on l’attend pas.
Hal Holbrook (une gueule du cinéma américain depuis les années 70) est l’enseignant assez retors et on peut finir par Rosemarie DeWitt (« The united state of Tara ») incarnant la femme qui va un peu foutre le bordel dans le coeur de Steve.

Je pensais que le film allait être gerbifiant de bons sentiments (la bande-annonce le laissait penser) et pourtant, je me suis fais avoir, je suis devenu écologiste, je ne m’éclaire plus qu’à la bougie en écrivant sur mon ordi, tout en écoutant ma chaine et regardant ma TV crachant du 5.1. Peux pas faire mieux.
Bien écrit, bien joué, avec une bonne morale, ça c’est un film de gauche progressiste ; heureusement que j’ai vu « Iron Man 3 », un pur film de droite progressiste. J’équilibre comme ça.

Bon film !!!
Revenir en haut Aller en bas
 
" Promised land "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baptiste Béland, l'homme-cheval (1904-1996)
» Jonathan Livingstone le Goéland (Vidéo)
» Twirling Baton
» couche lavable bas de gamme
» ile des con quérants !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Locomovies :: Le comptoir :: La critique ciné endiablée de Damon-
Sauter vers: