COLLECTIF VIDEO NUMERIQUE
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " L'Hypnotiseur "

Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx

avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: " L'Hypnotiseur "   Sam 11 Mai - 16:38

Un thriller suédois : « L’hypnotiseur » de Lasse Hallström.
Réalisateur qui a eu plus de succès aux USA et qui revient chez lui : quelques films dans les années 90 comme « Gilbert Grape » en 1993 avec Johnny Depp, « L’œuvre de Dieu, la part du Diable » en 1999 et « Le chocolat » en 2000 avec Juliette Binoche et encore Johnny Depp. Au moins 6 films suivront dans les années 2000. J’ai pas vu grand-chose de ce monsieur.
Le film est tiré d’une série de polars écrit par Lars Kepler (un pseudo pour un couple) s’intéressant aux enquêtes de l’inspecteur Joona Linna ; « L’Hypnotiseur » en est le premier sur 3 déjà publiés et 5 en préparation (J’ai pas lu, je ne sais la qualité mais ce sont des best-sellers – après cela veut rien dire niveau qualité, je sais).

Une famille est retrouvée sauvagement assassinée dans une maison de la banlieue de Stockholm.
Laissé pour mort, Josef, le fils aîné, devient le seul témoin du crime. Dans le coma, il ne peut être interrogé par l'inspecteur Joona en charge de l'enquête.
Pour progresser, Joona demande à Erik Maria Bark, hypnotiseur, de tenter un contact avec le garçon. Alors qu'il devait ne plus jamais utiliser ses dons, Erik accepte et s'aventure dans l'exploration du subconscient du jeune garçon.


C’est le premier thriller du réalisateur, plus habitué à des films intimistes. Il y a des qualités et des défauts.
La narration manque de surprises, nous sommes rapidement en avance au niveau compréhension par rapport à l’inspecteur qui est normalement le héros de l’histoire alors que cela s’appelle « l’hypnotiseur », l’autre personnage principal (mystérieux à souhait et de plus pas bavard ; l’histoire va tourner néanmoins autour de lui rapidement) / des différences avec le livre, je ne sais.
Peut-être que c’est la culture de l’Europe du nord, nous avons par moment, des personnages totalement éteints, qui n’ont pas les réactions qu’on attend, ça fait bizarre (on se dit : « Mais bouge merde !!! Plus vite bordel !!!! »).
Le film oscille assez maladroitement entre polar psychologique (bizarre pour moi parfois donc) et thriller presque horrifique dans l’ambiance et la violence (assez retenue néanmoins).
Une résolution un peu à l’américaine manquant d’émotions (comme tout le film, plutôt froid comme leur climat et leurs polars bien glauques, pas suffisamment ici).

Visuellement, y’a du bon : paysages de ville presque futuristes sous un soleil pale apocalyptique, la ville est un personnage mais manque de personnalisation. Paysages de nature difficile au final mais belle et dangereuse ; de jolis plans. C’est mieux à la limite que le « Millenium » du coin (pas celui de Fincher).
Action à la Jump scare (des flash quoi) pour les meurtres : ça rajoute de la sauvagerie. Sinon, oubliez les fusillades et les poursuites en voiture, y’a nada.

Pour les acteurs, la seule qu’on connaisse, c’est Lena Olin (la mère de Sydney dans « Alias », et femme fatale car très belle « avant » dans plusieurs films des années 90) qui joue ici la femme de l’hypnotiseur.

Au final, j’espérai quelque chose de meilleur, les nordistes nous font des polars en littérature plutôt très bons, des séries dans le genre également (voir « The Killing » sur Arte, exceptionnelle), mais des films un peu moins bons (« Millenium » était moyen, celui-là est en deçà avec une bonne ambiance mais une narration un peu pataude, des personnages pas toujours crédibles.

Bon film !!!
Revenir en haut Aller en bas
 
" L'Hypnotiseur "
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» histoire d'hypnotiseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Locomovies :: Le comptoir :: La critique ciné endiablée de Damon-
Sauter vers: