COLLECTIF VIDEO NUMERIQUE
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " Mud, sous les rives du Mississippi "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx

avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: " Mud, sous les rives du Mississippi "   Jeu 16 Mai - 9:14

Après « Stoker », un autre très bon film « Mud, sous les rives du Mississippi » de Jeff Nichols.
Troisième film de ce réalisateur qu’on a vraiment découvert avec son second « Take Shelter », sorti en 2011, qui avait reçu divers prix et qui était indéniablement habité à l’image de son héros, croyant à l’Apocalypse.
Son nouveau film est totalement différent et encore incroyablement original.

Ellis et Neckbone, 14 ans, découvrent, un homme réfugié sur une île au milieu du Mississippi. C’est Mud : un serpent tatoué sur le bras, un flingue et une chemise porte-bonheur. C’est aussi un homme qui croit en l’amour, une croyance à laquelle Ellis a désespérément besoin de se raccrocher, pour tenter d’oublier les tensions quotidiennes entre ses parents. Très vite, Mud met les deux adolescents à contribution pour réparer un bateau qui lui permettra de quitter l’île. Difficile cependant pour les garçons de déceler le vrai du faux dans les paroles de Mud. A-t-il vraiment tué un homme ? Est-il poursuivi par la justice, par des chasseurs de primes ? Et qui est donc cette fille mystérieuse qui vient de débarquer dans leur petite ville de l’Arkansas ?

Encore une histoire qui prends son temps, qui se développe presque comme un conte avec une certaine cruauté comme tout bon conte.
Les mômes, le côté conte initiatique, on peut penser immédiatement à « La nuit du chasseur » et aux aventures de Tom Sawyers (on est sur les bords du Mississippi comme disait la chanson du générique du dessin animé) ; à la fin, les enfants auront grandi, seront moins enfants, auront compris les dures vicissitudes de la vie.
Et je ne vous parle pas trop de Mud, c’est quand même lui dont le film parle.

Pas spécialement une réalisation tape à l’œil, on est pourtant pas loin d’ambiance à la Terrence Malick (influence du réalisateur) sans le côté je me regarde. Jeff ne pense qu’à son histoire et comment la raconter.
Un gunfight final sec remettra les pendules à l’heure.

Mud est Matthew Mcconaughey (ou inversement) avec un physique énorme et un talent du même niveau. Michael Shannon retrouve son réalisateur de « Take Shelter », pour un petit rôle mais encore bien chtarbé. Reese Witherspoon (« la revanche d’une blonde ») est encore très belle, hyper craquante. Sam Shepard en ancien tireur d’élite de la CIA tient presque du fantôme et les deux gamins sont impeccables en particulier Tye Sheridan (Ellis dans l’histoire) qui faisait le fils de Brad Pitt dans le Malick « The tree of life », et qui est ici confondant de sincérité.

Une belle histoire pourrait-on dire ; à vivre donc.
Bon film !!!


Revenir en haut Aller en bas
 
" Mud, sous les rives du Mississippi "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous-marin DORIS disparu 8/5/1940
» [Divers - Les classiques] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
» Un sous-marin chinois heurte un sonar remorqué US
» quelqu'un a un model de reçu sous Excel (ou autre)
» Sous-marin Scorpène ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Locomovies :: Le comptoir :: La critique ciné endiablée de Damon-
Sauter vers: