COLLECTIF VIDEO NUMERIQUE
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " La cinquième saison "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx

avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: " La cinquième saison "   Sam 27 Juil - 9:28

Un film graphiquement extraordinaire mais également fort mou : « La cinquième saison » du duo  Peter Brosens/Jessica Woodworth.
4ème film du duo belgio-américain et notre film constitue le troisième volet d'une trilogie commencé par « Khadak » en 2006 en Mongolie suivi par « Altiplano » en 2009 au Pérou, autour d'une thématique environnementale menacée.

Une mystérieuse calamité frappe un village belge dans les Ardennes : le printemps refuse de venir. Le cycle de la nature est brisé. Alice et Thomas, deux adolescents du village, vont se battre pour donner un sens à leur vie dans un monde qui s’effondre autour d’eux.

Cadres parfaits, avec peu de mouvements, lumière blafarde et mortifère, symbolisme de la Nature proche parfois d'une imagerie à la Burton (les arbres tentaculaires).
Ce sont les qualités du film.

J'oublie les grandes intentions des auteurs ; et insiste sur mes impressions. Dès le début du film on sent un côté intello qui le dessert (évidemment) : les humains poussent des cris, les animaux chient (ce sont des signes qui ne trompent pas).
À mon sens, j'ai vu surtout une adaptation un peu ratée du très grand film « The Wicker Man » (la version originale des années 70 et pas le remake des années 2000 avec Nicolas Cage) qui raconte une histoire assez proche (un étranger découvre avec effarement les agissements d'une communauté païenne et évidemment superstitieuse – comment ça, vous trouvez que cela ne ressemble pas à mon pitch ; certes car le film est à l'envers là, on s'intéresse plus à la communauté qu'à l'étranger).

Des acteurs plutôt inconnus ou très belges (parfois la même chose), pas toujours convaincant mais le jeu forcé ou le non-jeu empêche cette foutu émotion nous permettant d'étreindre avec ferveur ce mouchoir en papier jamais très loin ou coincé dans la poche (et de ce fait plus difficile à prendre).

Une atmosphère certaine, des scènes étranges, mais pas facile de se sentir concerné.

Bon film !!!!

Revenir en haut Aller en bas
 
" La cinquième saison "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formule 1 : saison 2010
» CPHD SAISON 2007/2008
» Masque de saison à la fraise : effet coup de fouet pour peau terne
» Gâteau de crêpes (c'est de saison, non ???)
» La saison 2008 de pêche aux moules

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Locomovies :: Le comptoir :: La critique ciné endiablée de Damon-
Sauter vers: