COLLECTIF VIDEO NUMERIQUE
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " Wolverine, le combat de l'immortalité "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx

avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: " Wolverine, le combat de l'immortalité "   Lun 29 Juil - 9:31

Un bon film de super-héros : « Wolverine, le combat de l'immortalité » de James Mangold.
Je rappelle, Wolverine, le mutant griffu des X-Men qui a eu droit à son premier film qui n'était pas terrible (réalisation terne, histoire inintéressante = bref, une merde) ; un second film se profilait (le notre donc) réalisé au préalable par Darren Aronofsky (« Black Swan »), on gigotait dans nos slips, le mec aurait du s'attaquer à Batman avant Nolan, il allait tout défoncer avec Wolverine. Mais le mec se retire du projet et nous du slip...
Et voici que Mangold apparaît. Réalisateur de « Heavy », de « Copland » (un des meilleurs Stallone), de « Walk the line » (sur Johnny Cash que j'ai toujours pas vu alors que proposé plusieurs fois au Ciné Club Pizza), « 3h10 pour Yuma » un très bon western) ; j'avoue avoir été rassuré par sa venue mais cela ne voulait encore rien dire.

Le « X-Men 3 » s'est fini avec un massacre dans l'équipe des gentils mutants : Jean Grey, Professeur Xavier, Cyclope.
Wolverine est parti à l'aventure meurtri par ses décès. Une jeune japonaise le convainc de le suivre à Tokyo pour rencontrer un homme que Wolverine a sauver à Nagasaki en 1945. c'est là bas qu'il comprendra mieux qui il est et qui il doit redevenir.


Oublions donc le film précédent de Wolverine, on y fait absolument aucune allusion.
Nous avons une très bonne histoire, simple dans ses fondements et bien racontée, écrite par Christopher McQuarrie (« Usual Suspect », co-scénariste de « X-Men 2 », réalisateur de « The Way of The gun » et dernièrement « Jack Reacher ») avec des thèmes comme le sacrifice, le sens du devoir, l'immortalité – la mortalité, la solitude.
Il faut savoir que le film est une adaptation libre d'une BD culte des années 80 « Serval » (en France) écrite par Chris Claremont et dessiné par Frank Miller. On y retrouve des passages, il y a beaucoup de modifications également mais pas grave.

La réalisation se veut plus réaliste sur les exploits de notre mutant (oublions le saut et on découpe un hélico en deux de l'épisode oubliable), on oscille entre un thriller, un film de samouraï et un final plus super-héros (qui tranche un peu de par ce fait) : le final de la BD était mieux réussie.
Peu de combat en fait mais un élément va tout changer et je vous laisse la surprise : la violence est présente sans être hyper graphique et gore (Mangold est le contraire d'un réalisateur à la mode).
Une scène mythique de la BD est présente : l'attaque des ninjas ; mais elle est ici plus courte et moins meurtrière (dommage), par contre donne un effet sympa au niveau de la 3D (qui évidemment est inutile dans ce film comme dans les autres) pour la scène des flèches (les amateurs comprendront de quoi je parle et le verront agréablement dans le film).

Hugh Jackman reprend pour la 6ème fois son Rôle et il reviendra bientôt pour le « X-Men 4 », et le casting est au diapason tout en étant très asiatique : Rila Fukushima joue Yukio (un peu moins folle que dans la BD), la très belle Tao Okamoto joue Mariko (l'Amour de Wolverine avec Jean Grey), Hiroyuki Sanada (« San Ku Kai », « Ring 1 ») joue Shingen (le père de Mariko).
Jean Grey est présente grâce à Fanke Jenssen pour des rêves trop récurrents et la très belle Svetlana Khodchenkova joue Vipère (la méchante).

Un très bon film, un très bon Wolverine, un assez bon film de super-héros (mais le film s'éloigne du genre et c'est pas plus mal).
Attendez avant de partir à la fin du film, nous avons un petit prologue de ce qui va arriver prochainement...

Bon film !!!
Revenir en haut Aller en bas
 
" Wolverine, le combat de l'immortalité "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» WORKING WOMEN À L'ITALIENNE - Le combat pour la parité
» 59ieme soldat mort au combat en Afghanistan
» Un vrai combat...
» l'avion de combat moderne le plus moche
» Les rêves du nageur de combat avaient un goût de sel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Locomovies :: Le comptoir :: La critique ciné endiablée de Damon-
Sauter vers: