COLLECTIF VIDEO NUMERIQUE
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " Blue Jasmine "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx

avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: " Blue Jasmine "   Dim 6 Oct - 9:40

Nouveau Woody Allen : « Blue Jasmine ».
Après quelques films très mineurs dans notre Europe, le voilà de retour chez lui et c'est tant mieux.

Alors qu’elle voit sa vie voler en éclat et son mariage avec Hal, un homme d’affaire fortuné, battre sérieusement de l’aile, Jasmine quitte son New York raffiné et mondain pour San Francisco et s’installe dans le modeste appartement de sa soeur Ginger afin de remettre de l’ordre dans sa vie.

Un portrait de femme comme il en a tant fait et réussi. Par contre, une histoire assez poussive, jamais très excitante. On oscille entre le drôle et l'amer, bref, une comédie dramatique comme il en a fait souvent.
C'est peut-être pour cela qu'il utilise le montage pour nous embrouiller voire nous éclairer (les 2 fonctionnent) car il passe d'une séquence à une autre sans transition aucune alors que celles-ci sont parfois d'un axe temporelle différent.

L'intérêt principal réside dans ses acteurs et surtout actrices en premier lieu Cate blanchett, impeccable dans un rôle difficile ; Sally Hawkins dans le rôle de sa sœur est tout aussi percutante.
N'oublions pas les hommes (pas les plus gentils) avec un Alec Baldwin machiavélique et Bobby Cannavale (les séries « 911 » et « Boardwalk Empire » assez enfiévré.

Un bien meilleur Woody mais pas un très grand film, il manque en tant qu'acteur, incarnant mieux que personne, la psyché Woody Allen.

Bon film !!
Revenir en haut Aller en bas
 
" Blue Jasmine "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» blue, gold and silver glitterbug
» Swatch Sky blue, bio green et Mystery
» Pressage blue brown
» Blue Sorcery
» [Lati Blue]Les infos fashion.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Locomovies :: Le comptoir :: La critique ciné endiablée de Damon-
Sauter vers: