COLLECTIF VIDEO NUMERIQUE
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " Snowpiercer, le Transperceneige "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx

avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: " Snowpiercer, le Transperceneige "   Jeu 21 Nov - 9:58

Une adaptation d'une BD française : « Snowpiercer, le Transperceneige » de Joon-ho Bong.
Vous êtes comme moi et comme beaucoup de français, on connait pas bien cette BD ( de Jacques Lob, de Benjamin Legrand et dessinée par Jean-Marc Rochette) en 3 volumes originalement sortie dans le milieu des années 80 pour le volume1 et dans les années 90 pour les 2 suivants. Il a fallu qu'un coréen la découvre dans une librairie coréenne, qu'il aime les trains et voilà la BD adaptée et sans doute redécouverte par nos yeux émerveillés.
Le réalisateur s'est fait connaître dans les années 2000 avec « Memories of murder », puis « The Host », un segment du film à sketchs « Tokyo » et dernièrement « Mother » en 2009.

2031. Une nouvelle ère glaciaire. Les derniers survivants ont pris place à bord du Snowpiercer, un train gigantesque condamné à tourner autour de la Terre sans jamais s’arrêter. Dans ce microcosme futuriste de métal fendant la glace, s’est recréée une hiérarchie des classes contre laquelle une poignée d’hommes entraînés par l’un d’eux tente de lutter. Car l’être humain ne changera jamais.

Le réalisateur a gardé quelques idées visuelles et des thématiques générales ainsi qu'un ou 2 personnages de la BD avec des noms différents d'ailleurs. Bref, un gros travail d'adaptation, de trahison pour raconter presque la même chose.
Le thème est évidemment la lutte des classes ; pas très original, hein mais plutôt bien fait comme dans un jeu vidéo où il faut partir d'un wagon puant des pauvres et remonter tout le train pour arriver à la locomotive où Dieu le père les conspue.
Scénario trop simple, alors en filigrane, un discours plus insidieux va prendre forme et sera définitif au terme de cette aventure.
Bref, le discours est assez universel d'où une BD française, un réalisateur coréen, des acteurs américains et coréens, des techniciens de tout horizon.

Tout se passe dans le train ou presque, c'est un road movie en huis clos, pas simple, mais la réalisation est clair, inventive, les combats ultra-violents.

Un casting assez fort : 2 patriarches par John Hurt et Ed Harris, le héros joué par Chris Evans (le Captain America dans un rôle totalement opposé bien que), Jamie Bell et Tilda Swinton et 2 acteurs coréens pour 2 personnages totalement inventés pour le film, Kang-Ho Song et Ko Ah-sung (qui avait joué dans le « Host » du même réalisateur).

Une fin originale par  rapport à la Bd, bien plus optimiste et permettant peut-être une suite...
Une bonne adaptation de BD française, c'est si rare (même si... voir une critique proche).
Bon film !!!

Revenir en haut Aller en bas
 
" Snowpiercer, le Transperceneige "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Locomovies :: Le comptoir :: La critique ciné endiablée de Damon-
Sauter vers: