COLLECTIF VIDEO NUMERIQUE
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " Blood ties "

Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx

avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: " Blood ties "   Sam 30 Nov - 10:50

Un remake d'un film français par un français fait aux USA : « Blood Ties » de Guillaume Canet.
Je vous présente pas le comédien quand même, plutôt le réalisateur avec 3 films à son actif :
• « Mon idole » en 2002,
• le très bon « Ne le dis à personne » en 2005 qui fit « Tilt » à Hollywood {Guuuiyome Kanett bon pour réaliser remake de films d'Horreur en Amérique ; Guillaume a fait Fuck avec ses 2 mains, un couillu notre Guillaume},
• enfin en 2010, le très acclamé mais que je ne trouve pas son meilleur, « Les petits mouchoirs ».
Le film français original s'appelait « Les liens du sang » réalisé par Jacques Maillot en 2008 avec François Cluzet et Guillaume Canet.

New York, 1974.
Chris, la cinquantaine, est libéré pour bonne conduite après plusieurs années de prison pour un règlement de compte meurtrier. Devant la prison, Frank, son jeune frère, un flic prometteur, est là, à contrecœur. Ce ne sont pas seulement des choix de « carrières » qui ont séparé Chris et Frank, mais bien des choix de vies et une rivalité depuis l’enfance. Leur père Léon, qui les a élevés seul, a toujours eu pour Chris une préférence affichée, malgré les casses, la prison… Pourtant, Frank espère que son frère a changé et veut lui donner sa chance : il le loge, lui trouve un travail, l’aide à renouer avec s
es enfants et son ex-femme, Monica. Malgré ces tentatives, Chris est vite rattrapé par son passé et replonge.

N'ayant pas vu le film original, je ne pourrais faire le parallèle, je vais donc m'attacher seulement à celui-ci.
Une histoire classique : rédemption difficile, on replonge dans le crime. L'histoire se borne principalement à la rivalité-amour entre les 2 frères, chacun cherchant à protéger l'autre contre lui-même.
Le point positif est que l'histoire avance bien, logiquement sans que tout soit asséné à tout instant pour rappeler au spectateur où il en est : 2 raisons à ça (le réalisateur James Gray (« Little Odessa », « La nuit vous appartient », « Two Lovers » et dont un film sort prochainement) a aidé Guillaume au scénario pour la structure et l'américaniser et le manque d'argent et de temps a forcé Guillaume à aller à l'essentiel et à faire de ellipses).

Une bonne reconstitution des années 70 qui nous ramène aux polars de cette époque (« Serpico », « Inspecteur Harry », « French Connection ») obtenue « miraculeusement » par un tournage court et sauvage (si le film de départ devait être financé par les américains, au final, le film est presque intégralement payé par les chaines françaises, laissant une meilleure liberté et contrôle pour Canet mais un temps de préparation et de tournage plus court).
Filmage à l'épaule (très différent de celui de maintenant où ça bouge tout le temps car on a foutu des morpions dans le falzar du caméraman) ressemblant à celui de l'époque, grain obtenu par des caméras d'époque également.
Après, j'avoue aimé l'histoire et la narration mais la mise en scène n'est pas aussi intéressante que celle de « Ne le dis à personne » ; disons qu'ici, il ne fait pas d'esbroufe, il n'en a pas le temps et c'est pas plus mal.

Le duo original était donc François Cluzet en truand et Guillaume Canet en jeune flic.
Clive Owen (« Le fils de l'Homme », « Sin City », dernièrement « Shadow Dancer ») reprend celui du truand et Billy Crudup ( pleins de films que j'ai pas vu ou dans lesquels je ne l'ai pas aperçu ; je me rappelle seulement de sa prestation dans le rôle de Docteur Manhattan, l'homme atomique des « Watchmen » de Zack Snider) celui du flic. Le duo fonctionne bien car sobre et crédible.
On retrouve aussi James Caan dans le rôle de leur père, Marion Cotillard joue encore une prostituée (mais moins exceptionnelle que celle d'un « Long dimanche de fiançailles » de Jean-Pierre Jeunet qui l'avait gratifié d'un César, c'est dire), Zoé Saldana (la fille Bleue de « Avatar ») et Milas Kunis (la méchante de « Black Swan ») complètent le casting.

Au final, un bon film avec une bonne histoire, une bonne mise en scène, de bons acteurs mais (car il faut un mais) il manque un truc pour en faire un grand film, quoi, je ne sais pas, il manque un souffle, peut-être que ce n'est pas assez sombre (bien que). D'autres films sans doute sont passés avant ; donc rien de nouveau.

Bon film !!


Revenir en haut Aller en bas
 
" Blood ties "
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint-Jacques rôties au jambon de Parme
» The 2013 challenge : Blood Raven
» 10 raisons de ne pas jouer Blood Angel ?
» Les prophéties pléiariennes / pléiadiennes
» blood, monster, tears ~ (théna)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Locomovies :: Le comptoir :: La critique ciné endiablée de Damon-
Sauter vers: