COLLECTIF VIDEO NUMERIQUE
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " Casse-tête chinois "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx

avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: " Casse-tête chinois "   Dim 15 Déc - 16:48

La fin d'une trilogie française : « Casse-tête chinois » de Cédric Klapisch.
Souvenez vous des débuts de cette histoire en 2002 avec « L'auberge espagnole » suivie des « Poupées russes » en 2008, des petits films bien écrits, drôles, bien montés (ces films sont des monstruosités au niveau montage) et également émouvants comme si ces films se passaient dans la vraie vie (oui, y'en a des fausses...).
Klapisch a fait d'autres films très différents mais retrouver nos héros et bien ça nous fait quelque chose (comme dirait Valéry Giscard d'Estaing...).

On retrouve Xavier avec Wendy, Isabelle et Martine quinze ans après « L'Auberge Espagnole » et dix ans après « Les Poupées Russes ». Tout paraissait si simple alors mais la vie de Xavier ne cessera de prendre des détours inattendus entre Paris et New-York. Il cherche son chemin dans ce joyeux bordel pour trouver sa place en tant qu'homme et aussi en tant que père. Et qui sait, peut-être est-ce justement la folie de New-York qui permettra à Xavier de résoudre, enfin, le véritable casse-tête chinois qu'est sa vie !

Même si « nos amis » ne nous ont pas quittés il y a si longtemps (10 ans dans l'histoire ; bien moins dans la réalité), cela fait plaisir de les revoir et c'est comme s'ils nous avaient quittés la veille.
L'histoire n'est pas une totale comédie ; d'ailleurs « Les poupées russes » était assez sombre (je pensais que la série allait encore s'assombrir ; je me suis trompé dans les grandes largeurs, moi et mes habitudes d'écriture toujours plus sombres) ; donc pas une comédie pure mais surtout un bon constat de la quarantaine pour les personnages et c'est vrai que c'est un beau bordel surtout pour Xavier mais pas que.
Plus de scènes avec les enfants (nouveauté évidemment) qui apporte toujours un petit plus à l'image (un naturel qui ne s'apprend pas).
Nos personnages évoluent bien tout en restant eux-même.

Une réalisation inventive comme pour les autres films de la série avec des petites trouvailles souvent en animation, un montage trépidant (on ne s'ennuie pas une seconde) qui a son propre langage (utilisé souvent avec la voix off de Xavier et pourtant je suis pas fan de voix off mais c'est si bien utilisé chez Klapisch) d'ailleurs le film brouille les repères, notre héros étant écrivain, il écrit sur sa vie qui est en train de vivre... et nous de la regarder...
Cut, on va la refaire !!!

les acteurs sont les personnages et inversement : Xavier est devenu comme Romain Duris, moins chien fou du départ et plus acteur charismatique, sympathique et qui arrive à faire passer l'émotion (le revoir dans le « Péril jeune » le second Klapisch, cela doit faire bizarre) ; Cécile de France est toujours aussi drôle car toujours fofolle ; Audrey Tautou (dont le personnage n'était pas si important à l'image et pourtant si présent) apporte une nouvelle aura.
Kelly Reilly (Wendy) s'était vraiment révélée dans le second opus, elle y était très belle et son émotion palpable ; moins présente ici mais toujours aussi forte.

Un 3ème opus fort réussi, intelligent, réaliste, drôle, émouvant : nos amis nous quittent peut-être à jamais.
Encore un bon film français, dingue (oublions « La Jalousie », je vous le rappelle).

Bon film !!!
Revenir en haut Aller en bas
 
" Casse-tête chinois "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un sous-marin chinois heurte un sonar remorqué US
» Casse-tête
» La prime à la casse: le gaspillage à fond la caisse
» Portrait chinois
» ça me fout les glandes, casse toi tu pu, et marche à l'ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Locomovies :: Le comptoir :: La critique ciné endiablée de Damon-
Sauter vers: