COLLECTIF VIDEO NUMERIQUE
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " Man of Steel " - le Film de Super-héros ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx

avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: " Man of Steel " - le Film de Super-héros ?   Ven 28 Juin - 7:04

Le nouveau Superman pour son 75ème anniversaire : « Man of steel » de Zack Snyder.
On l’attendait depuis un bout de temps ce Superman vu que le dernier film « Superman Return » de Brian Singer datait de 2006 et n’était pas extraordinaire (seul les effets spéciaux sont bien, le film est chiant au final) et que la série « Smallville » qui a duré 10 saisons est finie depuis 2010 en attente d’une sorte de consécration sur grand écran.
Produit par Christopher Nolan, superstar avec sa trilogie sur Batman, scénarisé par David Goyer (le scénariste principal de la trilogie Batman avec Christopher et son frère), le maître mot était d’effectuer une renaissance réaliste de Superman comme pour Batman et faire presque oublier les Superman avec Christopher Reeves (difficile tant l’homme fut populaire et tant son destin fut effroyable).
Zack Snyder fut donc choisi pour être l’homme providentiel et le pari n’était pas gagné : l’homme a réalisé « L’armée des morts », remake fort réussi de « Zombie » de Georges Romero, « 300 » d’après la BD de Frank Miller : les deux grands succès du box office pour Zack. Le problème est que ses films suivants (que je trouve phénoménaux) n’ont pas eu le même succès. Christopher a du juger l’homme capable de faire la différence en raison des qualités de ces films et il a raison le bougre car « Watchmen – les Gardiens » (la première incursion de Zack dans le monde des super-héros est une leçon absolue) tout comme son film d’animation « Le royaume de Ga’Hoole » et le monstrueux « Sucker Punch ».

Une planète est sur le point de se détruire, un père envoie son fils dans l’espace avant que la catastrophe ait lieu, qui atterrit sur Terre et deviendra Superman en comprenant enfin qui il est.

Une relecture « originale » du mythe de Superman, pas nouvelle, car les BD lui redessinent depuis longtemps ses origines, non dans ses fondations extrêmes : qu’est qu’un super-héros ?
Un peu comme la trilogie « Batman » redéfinissait le mythe du « Justicier ».
La grande surprise du film est sa narration. Quiconque aime les films de Zack sait qu’il n’est pas qu’un réalisateur graphique (même s’il en est un et un des meilleurs), il sait diriger des acteurs en les rendant même meilleurs et surtout il sait raconter des histoires. Le film est ici moins linéaire que la version de Richard Donner avec Christopher Reeve qui racontait presque naïvement un conte de fée. Là, les thèmes sont plus réalistes, plus profonds, plus intériorisés comme pouvaient l’être ceux du Dark Knight.
On connaît l’histoire de Superman et pourtant ici, c’est rangé différemment avec des flashs back sur l’enfance ; le personnage s’en trouve profondément changé, plus humain tout étant divin de par son essence.
Le nom de Superman apparaît d’ailleurs fort tard.
Le film est aussi plus bavard, plus explicatif voire interrogatif sur ce qu’est Clark/Kal-El qui renvoie à une notion religieuse fort simple : il est le messie - peut-il l’accepter ? – pouvons nous l’accepter également ?
Cela fait 75 ans que nous connaissons la réponse ; d’où peut-être mon agacement, j’ai déjà dépassé ce débat, c’est toujours le problème des films sur les origines d’untel vu que je les connais tellement depuis longtemps.

Visuellement, les films avec Christopher Reeves étaient limités de par la technologie de l’époque même s’ils étaient extraordinaires pour leur époque. Nous sommes dans une autre époque : celle où le cinéma peut tout désormais et le résultat est là pour nous montrer le VRAI SEUL FILM de Superman.
Les séquences de vol sont plus que spectaculaires, et la manifestation des pouvoirs de Superman sont du domaine de l’inédit en particulier durant les combats (« les Avengers » sont complètement dépassés par l’ampleur cataclysmique d’un combat de super-héros comme Superman contre Zod, son ennemi).
Zack estime que son film est un petit film sur un homme cherchant des réponses sur ce qu’il est. Certes n’empêche que le film coûte sans doute près de 200 millions de dollars et que c’est un monstrueux blockbuster d’une puissance peu commune.
Le seul hic est que la démarche de Zack était de filmer en étant réaliste, il a donc utilisé presque toujours une caméra sur épaule, aussi le cadre bouge souvent, désagréablement alors que ses films étaient d’habitude très fluides. Là, y’a un truc qui dérange. Peu de ralentis qui étaient une de ses marques de fabrique, Superman est un rapide et cela se voit même si les scènes d’action sont d’une lisibilité effarante comme d’habitude. Reste ce cadre flottant.

Comme je l’ai dit, Zack est un super directeur d’acteurs et cela se voit encore ici. Les personnages sont plus profonds, moins « comiques », moins « théâtraux » que ceux des films de Donner en particulier pour le personnage de Lois Lane très réactualisé (mais assez proche de la série « Smallville ») et plutôt bien servi par Amy Adams (« Il était une fois », « The Master »).
Du lourd : Russell Crowe pour le rôle de Jor-EL, Kevin Costner pour celui de Jonathan Kent, Laurence Fishburne pour Perry White, Diane Lane pour Martha Kent, Michael Shannon (« Take Shelter », la série « Boardwalk Empire », « The iceman » dernièrement) joue le grand méchant Général Zod tenu dans « Superman 2 » par Terrence Stamp.
Et Henry Cavill (La série « Les Tudors », « Les Immortels ») est donc notre nouvel homme d’acier en lui apportant à la fois force et hésitation et un grand sens moral comme le combat final nous le montrera.

Un peu long sans doute, un peu verbeux aussi, déconcertant sur la structure et sur les personnages, mais assister à la naissance de ce demi-dieu laisse pantois devant tant de puissances.
Si le film marche et je doute du contraire ; Zack pourrait s’atteler à une suite peut-être plus personnelle et surtout à la mise en chantier de « La Justice League » (le pendant d’Avengers version DC Comics) qui réunit les plus grands Super-héros originels (Sup, Wonder Woman, Flash, Green lantern, et surtout Batman. Et Zack filmant Batman, je me fais dessus tellement cela peut-être excitant au possible….).
Moi qui ne suis pas grand fan de Superman, je crois que nous tenons là un très grand film de super-héros. Faut que je le revois pour dire s’il est le plus grand…
Revenir en haut Aller en bas
 
" Man of Steel " - le Film de Super-héros ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Film super 8 entrainement stage brevet para BETAP 1964
» "Je recherche une idée de film !"
» CAEN, le film
» SUPER PROMO BOURJOIS
» Yo tambien ! (le film)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Locomovies :: Le comptoir :: La critique ciné endiablée de Damon-
Sauter vers: