COLLECTIF VIDEO NUMERIQUE
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " Une place sur terre " encore un film du mois ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damonx

avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: " Une place sur terre " encore un film du mois ???   Mer 11 Sep - 9:04

Un film français super triste : « Une place sur terre » de Fabienne Godet.
Documentariste, ce film est son second long métrage de fiction après « Sauf le respect que je vous dois » (avec Olivier Gourmet) en 2006 et entre un documentaire biopic sur l'ex-braqueur Michel Vaujour « Ne me libérez pas, je m'en charge ».

Antoine, photographe joyeusement désabusé, a pour seul ami Matéo, le jeune fils de sa voisine souvent absente, auquel il donne une éducation fantaisiste.
Un matin, des notes de piano venues de l'immeuble d'en face captent son attention.
Antoine ne sait pas encore que celle qui les joue, Elena, étudiante idéaliste et sans concession, va bouleverser sa vie et lui permettre enfin de trouver une place sur la Terre...


Ce pitch « convenu » (d'un site ciné ou d'un autre, souvent le même) ne peut qu'effleurer ce qu'est vraiment le film.
Une histoire de personnages qui souffrent : 3 principalement, notre héros Antoine vacillant, Elena qui va beaucoup l'intéresser alors qu'elle tombe « littéralement » et le petit Matéo souvent habillé en fille et rêvant de conte de fée.
Des personnages qui se cherchent intérieurement et socialement et qui forment à 3 presque une famille.
Une histoire d'amour et d'amitié où les mots ne se disent pas mais où les sentiments percent.
On trouve la douleur de vivre, de perdre, d'aimer.
Beaucoup de correspondances avec « Alabama Monroe » dans certains thèmes mais là aussi, c'est la mise en scène qui va sublimer le sujet.

Pas de poésie ou de décalage, la réalisatrice vient du documentaire et cela se voit, elle sait trouver où se placer pour attraper les émotions.
Grande force également du silence, le film n’a pas trop de dialogues et mise donc sur l’image.
Par conséquent, l'art de la photographie est réellement mis en action (le shoot, le tirage) et notre héros semble littéralement en transe quand il shoot (le mot semble bien choisi de par ce fait) ; mais ce n'est pas l'acteur qui le fait mais un réel photographe (Mickael Ackerman) : j'avoue qu'il y a quelques perles tant par la pose, la lumière et le mouvement figé.
La musique n'est pas en reste, en phase à chaque fois.

Mais l'extraordinaire force du film tient à ses acteurs en état de grâce : Benoit Poelvoorde n'a jamais été aussi vrai (on sent qu'il a puisé dans sa propre douleur qui est grande paraît-elle) ; Ariane Labed qui avait joué dans un film que j'avais descendu (« Attenberg », le film grec) joue donc Elena, elle a un charme certain et le couple est en phase quand au petit garçon, Max Baissette De Malglaive (jouait dans « L'Immortel » de Richard Berry), sa bouille est adorable et sa détresse est tout aussi communicative.

Prévoir sa boite de mouchoirs (plus que pour Alabama où la colère était plus présente ; ici, c'est plus de  la détresse et la tristesse).

Douloureux film !!!

Revenir en haut Aller en bas
 
" Une place sur terre " encore un film du mois ???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La dentition
» Cannabis, stupéfiants: des contraventions immédiates mises en place dans "3 ou 4 mois".
» Nous resterons sur terre - Film.
» Mise en place d'un jardin mais terre orange/argileuse que faire ?
» Qui va piano va sano! presque 10kg en 6 mois.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Locomovies :: Le comptoir :: La critique ciné endiablée de Damon-
Sauter vers: